User Tools

Site Tools


personnages:alignement

Alignement

L’alignement aide le joueur à définir les grandes lignes de la moralité de son personnage : se montrera t-il altruiste ou égoïste, respectera-t-il les lois établies ou les bafouera-t-il à la première occasion, etc. Selon les préférences du MdT et des joueurs, l’alignement peut aussi bien représenter un cadre de pensée qu’un idéal à atteindre ou l’adhésion à une force cosmique similaire à celles décrites dans l’œuvre de Michael Moorcock.

Nous vous proposons deux systèmes :

  • L'alignement standard laisse la dimension morale à la libre appréciation du MdT et des joueurs : le conflit cosmique central oppose l'ordre et le chaos plutôt que le bien et le mal. Il propose trois choix d'alignement.
  • L'alignement avancé intègre l'axe bien/mal et offre douze choix d'alignement.

Notez que les descriptions proposées sont des idéaux-types : deux individus d'un même alignement ne vont pas se comporter exactement de la même façon, ni avec le même zèle.

Alignement standard

Loi : les personnages loyaux estiment qu’il faut respecter l’ordre établi et que le bien-être collectif prime sur le bien-être individuel. Ils suivront les règles qu’ils estiment justes, essaieront de dire la vérité et aideront les autres si possible.

Neutralité : les personnages neutres croient en l’existence d’un équilibre entre les idées de la loi et du chaos. Les actions qu’ils accomplissent, bonnes ou mauvaises, servent leurs propres intérêts plutôt que ceux des autres.

Chaos : les personnages chaotiques croient que le hasard gouverne l’existence et que l’individu est la mesure de toutes choses. Par conséquent, ils ne se sentent pas tenus de respecter les règles et privilégieront leur bien-être à celui des autres.

Alignement Avancé

Loyal Bon, le croisé : le personnage cherche à œuvrer pour le bien en respectant l'ordre établi et la tradition. D'une grande rectitude morale, il respecte scrupuleusement la parole donnée et combat sans relâche le mal aussi bien que l'injustice.

Neutre bon, le bienfaiteur : le personnage agit pour le bien, sans chercher à respecter aveuglément une autorité ou une législation s'il estime injuste.

Chaotique bon, le rebelle : s'il est honorable et bienfaisant, le personnage se soucie peu des lois et des règlements. Il se fie à sa propre notion du bien plutôt qu'à celle de sa communauté.

Loyal neutre, le juge : le personnage veut respecter de son mieux un code personnel, ou veut contribuer à la création d'un ordre universel, ce qui peut l'amener à défendre la bannière d'une autorité forte et organisée. La fiabilité et l’honneur comptent énormément pour lui.

Neutre : le personnage se tient soigneusement éloigné des extrêmes, que ce soit par manque de conviction ou au contraire parce qu'il cherche une voie médiane plus apte selon lui à créer une société harmonieuse.

Chaotique neutre, l'électron libre : le personnage est un individualiste, qui chérit sa propre liberté sans chercher à protéger celle des autres. Il évite l’autorité, n’admet pas les restrictions et défie les traditions.

Loyal mauvais, le dominateur : très à l'aise au sein d'une hiérarchie, le personnage croit en l'ordre établi et veut grimper les échelons de son organisation. Il est généralement fiable et peut se plier à des impératifs moraux plus ou moins stricts, mais il est aussi particulièrement intolérant vis-à vis de ceux qu'il estime trop différents de lui. De plus, il n'hésitera pas à profiter de sa position pour assouvir ses besoins, sans aucun égard pour la souffrance d'autrui.

Neutre mauvais, le malfaiteur : le personnage est un égoïste né, qui n'hésitera pas à tuer ceux qui se mettent en travers de son chemin. Sans être foncièrement contre l'ordre établi, il s'accommodera fort bien de quelques écarts avec la loi.

Chaotique mauvais, le destructeur : le personnage est avant tout mu par sa cupidité, sa haine et son amour pour la destruction. Il est colérique, vicieux, arbitraire, violent et imprévisible. Bien qu'il soit capable de préparer des plans à l'avance, leur exécution est souvent erratique, et il éprouve les pires difficultés à travailler en équipe.

Influence de l’alignement

Prenons l’exemple d’un aventurier dont les compagnons sont capturés et promis à une mort certaine sans son intervention. L'alignement standard est utilisé.

Un personnage loyal ira jusqu’à se sacrifier pour sauver ses compagnons et ne les abandonnera que s’il pense avoir une meilleure chance de les sauver ainsi, à moins que sa mission soit vraiment primordiale.

Un personnage neutre tentera de sauver ses amis seulement s’il ne court pas un danger trop important. Il n’hésitera pas à les abandonner s’il pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Un personnage chaotique aidera le groupe uniquement s’il peut en tirer profit et si l’opération n’est pas trop risquée pour lui. Sa façon d’agir dépendra entièrement des avantages escomptés.

personnages/alignement.txt · Last modified: 2017/11/09 13:01 by arasmo